Sarah Viguer

Faire l’Amérique 

Je parle de l’Amérique. D’abord parce que je n’y suis jamais allée. Ensuite, parce que personne n’en parle mieux que moi.

My America.

Mon Amérique est livrée en fragments de lieux. Fragments du désert colossal, fragments extraterrestres de Las Vegas, fragments d’Hollywood chewing gum. Fragments de routes que je n’ai pas faites. Faire l’Amérique. Lorsque l’on voyage on dit faire. L’Amérique c’est moi qui la fais. Je la fais en américain. Je la fais dépeuplée, à l’image d’une grande explosion. Je la fais intergalactique, je la fais en banlieue, je la fais en poudre.

L’Amérique c’est moi qui la fais. Chacun de mes lieux se base sur un souvenir d’un voyage non effectué, souvenir que j’ai acheté, souvenir d’un voyage à faire. Mes souvenirs achetés sont des objets manifestes que je pratique. Je crée des lieux où je me souviens de l’Amérique telle que je ne l’ai jamais vue. Je cherche l’Amérique partout où elle n’est pas, partout où je la re-trouve. Je reconnais ce que je ne connais pas. Je pars loin d’à côté, je reste loin d’ici. Ici tout à dix pas. Amérique !

Parcours

2010-2011 : École des Beaux-Arts, Paris

2010 : DSAA Mode et environnement, École Duperré

2007 : stage dans la Maison Martin Margiela

2008 : BTS Design de mode et environnement, École Duperré

2005 : hypokhâgne au lycée Saint Sernin, Toulouse