Morgane Monneret

Des Visages [dévisagent]

Le visage, plus que toute autre partie du corps, est visible par tous. Il reste nu, sans bouclier ni armes. Il est l’interface entre le monde extérieur et l’intérieur du corps. Il est le lieu de toutes les expressions, jamais le même, d'une seconde à l’autre. Mais il est aussi surface imperméable, surface de projection, il est écran. Tout ce qui s’y inscrit lui reste étranger.

Entre tentatives de classification, de remodelage, de surfaçage, le visage devient évanescent, il s’émancipe et se diffuse dans l'espace.

Affecté par un monde numérique où il va de multiplication en manipulation, il tend à s’effacer.

Le visage devient un gabarit standardisé, un modèle pour tout ce qui l'entoure. Il est source de création. Il revient alors dans l’environnement du corps. Il est partout.

On voit en tout des visages, qui nous dévisagent...

Parcours

2011 : Master Design (produit, espace, scénographie), École Normale Supérieure de Cachan, (en cours).

2010 : DSAA Mode et Environnement, École Duperré, Paris.

2010 : finaliste du concours ELLE, États Généraux de la femme, exposition à Sciences Po et publication dans Elle magazine.

2010 : illustrations de livres pour enfants signés par Denis Sassou N'Guesso, président du Congo.

2008 : « Spame-moi », exposition collective de photographies, la Conciergerie, centre d’art contemporain de Chambéry, octobre à décembre 2008.

2008 : BTS Communication visuelle, option multimédia, lycée du Design et de l’Audiovisuel, Villefontaine.