salon Paris Bridal Fair

salon professionnel international de la mode mariage

De jeunes talents de l'École Duperré exposent un travail réalisé autour de la notion d'engagement. Le mariage est une grande notion un peu abstraite, mais dès qu’on évoque la fête, la mariée, la robe même, sensations et souvenirs affluent. Le blanc et la douceur, la dentelle et la féminité, les fleurs et la délicatesse en sont les plus évidents messages. Les photographies mêmes acquièrent cette valeur sentimentale qu’elles n’auront jamais ailleurs. Et c’est à la fois cette joie et cette nostalgie que les étudiantes du Diplôme des Métiers d’art textile de l’École Duperré ont aimé traduire. Chacune a, en effet, voulu faire ressentir dans son projet toute l’intensité de ce moment.
 

Étudiantes participantes

• Botum Cheng, en tissage, a suggéré une blancheur givrée.
• Juliette de Coquéreaumont, en broderie, s’est attachée à l’aspect éphémère de l’instant.
• Lucille Godin, en tapisserie, a préféré dévoiler les secrets amoureux.
• Estelle Roux, en tissage, a manifesté l’intime sensualité féminine.
• Jackie Tadeoni, en broderie, a été fascinée par les émotions du blanc.

Partenaires

Sylvie Locatelli, Directrice conseil Atelier Onze - RP/PR

Responsables pédagogiques

Diana Brennan, Françoise Fabre, Ollivier Henry