workshop sérigraphie hors les murs 2016

Le workshop sérigraphie, qui se tient chaque année au lycée professionnel Corvisart Tolbiac, est l’occasion pour les étudiants de DSAA majeure images de travailler la matérialité de leurs images et de produire, ensemble et en équipe, une série imprimée. Lors de cette deuxième édition, en juin 2016, ils ont exploré le thème de la maille. Leurs productions sont rassemblées dans une très rare et très spéciale édition publiée à 50 exemplaires.

Spécial maille

Partout la maille saille…
Commençons par la sérigraphie, puisque c’est la technique qui nous importe ici, la maille représente la finesse du tissu, maille de 36, 53, 54, 77 ou 90 fils/cm. Les mailles sont en fait l’espace entre les fils par lequel se faufile la couleur. Dans le secteur du textile, une maille est une matière souple, extensible, parfois lâche, constituée des boucles entrelacées d’un seul fil enroulé sur lui-même. Les lignes de maille constituent ainsi la base du tricot, maille à l’envers, maille à l’endroit, ainsi vont les rangs. Plus rigide, la cotte de mailles est une armure, sorte de vêtement de protection corporelle qu’enfilait naguère le combattant. Côté mer, la maille est l’espace séparant deux nœuds sur un filet de pêche et, par extension, la taille minimale d’un poisson, les petits passant à travers à travers les mailles. Côté forêt, la maille est l’aspect chatoyant de la face d’une planche sciée suivant le plan radial de l’arbre, on dira d’elle qu’elle est « débitée sur maille ». Chez le bijoutier, une maille est une unité de motif d’un bracelet ou d’un collier : « maille marine ou cheval, maille gourmette ou forçat. » Mais dans le langage populaire la maille c’est aussi l’argent : « il a de la maille plein les fouilles. » La maille était une pièce française du Moyen-Âge qui nous a aussi donné cette curieuse expression « maille à partir » qui n’a rien à voir avec le tricot évoqué plus haut, mais c’est une autre histoire trop longue à démêler. Dans le secteur de l’électronique, les mailles sont les parcours qu’emprunte le courant dans un circuit électrique. Les mailles électriques ont leur loi, leurs équations et leurs schémas de montage. Et en informatique, le réseau en maille décrit une structure de réseau dans laquelle les nœuds sont interconnectés sans hiérarchie centrale, on parle de « maillage en réseau. » Maille est enfin une marque de condiments créée en 1747 par Antoine-Claude Maille. Quant à maï-maï, c’est un mouvement insurrectionnel congolais de la fin des années 1960 emmené par un certain Pierre Mulele…
alors que la maille m'aille !

Direction pédagogique

Marie-Claire Corbel, artiste sérigraphie, Meriadeg Le Coustumer et Patrice Verdière, professeurs.
Merci à Jean-François Lemarquand et ses élèves qui ont assemblé l’édition spéciale maille.