Dorine Decayeux

Ça prend forme…

L’univers du tangible révèle une multitude de propriétés étonnantes, propices à l’expérimentation lorsque l’on joue avec les spécificités, les proportions ou les limites de la matière et que l’on tente de maîtriser ces paramètres. Dans le but d’explorer les matières et les formes, je provoque le phénomène, je pratique « l’arrêt sur dynamique », pour mettre en évidence le mouvement de la matière. Ainsi les « matières informes » se stabilisent, les « formes en puissance » se révèlent et les matières synthétiques reproduisent les formes de la nature lorsqu’elle crée. Ces expériences traduisent différents principes d’expansion de la matière tels que la dilatation, l’extrusion ou la prolifération et finissent par nous perdre entre l’observation à la loupe d’un micro monde et les images d’un macro monde à l’échelle de l’univers. Ces objets hybrides, dont on a d’ailleurs peine à saisir l’identité exacte, sont à la fois sculpture, objet fonctionnel, texture sensorielle et suggestion de bien d’autres choses encore… dans l’incertitude de notre libre interprétation. L’univers du fooding (contraction du mot food, nourriture et feeling, ressenti) est, pour eux, un lieu de prédilection, dans lequel ils peuvent rassasier toute notre curiosité et nourrir leur pouvoir de suggestion…

Parcours

Octobre 2010 : création de la marque de bijoux et accessoires de mode Vlum.

2010 : DSAA Mode et Environnement, École Duperré, mention bien.

2008 : découverte du tissage tubulaire que je détourne et applique à la création de bijoux.

2008 : BTS Design de Mode et environnement, option textile-matériaux-surface, Esaat Roubaix.

2007 : stage aux Ateliers de Paris avec les designers de la marque de bijoux « Molusk ».