Benoît Magdelaine

Nageoires et étagères

bntmgdln@gmail.com

Il est ici question, du rapprochement d’éléments disparates qui, passée la bizarrerie du premier abord, renvoie à une certaine conception du beau, celle-là même qu’André Breton a définie dans son Manifeste du surréalisme de 1924 en citant le poète Pierre Reverdy (Nord-Sud, 1918) :
L’image est une création pure de l’esprit.
Elle ne peut naître d’une comparaison 
mais du rapprochement de deux réalités plus ou moins éloignées. 
Plus les rapports des deux réalités rapprochées 
seront lointains et justes, plus l’image sera forte, 
plus elle aura de puissance émotive et de réalité poétique. 

J’envisage ce “rapprochement de deux réalités éloignées” à travers des mots, des images, des objets et des vidéos, avec comme dénominateur commun formel : le très petit.

Parcours

2013 : DSAA Mode & Environnement, ESAA Duperré
2011 : BTS Communication visuelle, ESAA Duperré
2009 : MANAA, EBTP Vincennes