Justine Bourget

Matière Émotive

justinebourget@hotmail.fr

Le sentiment amoureux a une emprise totale sur le corps. Les émotions et les images de pensée qui se déploient trouvent leur matérialité et prennent forme sur les parois sensibles, dépositaires du sentiment : la peau du corps, la chaleur d’un lit, la couche sensible de la photographie argentique, toute surface ou matière capable de garder l’empreinte de la présence de l’être aimé. Il s’agit de voir en quoi l’émotion qui traverse l’amoureux n’affecte pas seulement son corps mais transforme également tout son environnement. Je nomme matière émotive l’ensemble de ces signes visibles laissés par les affects sur ce qui touche le sujet amoureux.
Je m’attache particulièrement à ce qui se produit en l’absence. Après la séparation, l’autre n’est plus présent que par les traces qu’il a laissées derrière lui ; ces traces se font les gardiens du souvenir et du manque. Par le biais d’objets devenus fétiches, je tente de les fixer, de capter un instant précis de l’autre, et de faire revenir vers la surface les images rêvées du corps. L’objet en ce sens est décrit par Barthes dans les Fragments d’un discours amoureux de la manière suivante : « Tout objet touché par le corps de l’être aimé devient partie de ce corps et le sujet amoureux s’y attache passionnément ».

Parcours

2014 : DSAA mode et environnement, école Duperré
2013 : Assistante directrice artistique (stage) chez Mes Demoiselles, Paris
2012 : BTS mode et environnement - option mode, école Duperré
2011 : Assistante bureau de création chez Pierre Hardy, Paris
2010 : DMA textile - option tissage, école Duperré