Cédric Bohnert

Anatopeïa

cedric.bohnert@gmail.com

Je m’étais éveillé un matin au sortir de rêves agités, pris d’un désir soudain de métamorphose. Il fallait que mon corps change, qu’il devienne brusquement autre chose, qu’un événement fasse qu’il transgresse les lois de la nature pour que mon miroir m’offre un nouveau spectacle.
À l’origine, il y avait le corps et les mots des autres pour m’instruire, puis l’image du miroir pour me fixer. Ainsi j’ai pu définir ma forme, puis discerner ses parties selon leurs fonctions, jusqu’à pouvoir supposer la présence d’organes auxquels je n’ai même pas accès. Mon corps, je l’ai appris en m’identifiant partiellement à des images, à d’autres corps, à ce qui ressemblait à ce que je voyais et éprouvais du mien.

Toutefois, ma propre expérience du corps ne vérifie que partiellement les références qui m’ont été inculquées. Il reste et il restera toujours une part de mes perceptions qui ne trouveront jamais leur écho dans les images auxquelles je m’identifie. Mon expérience de la chair dépasse, l’organisation, la mise en signification de mon organisme. J’ai donc entrepris un voyage destiné à revisiter et à poser un regard nouveau sur les figures qui déterminent aujourd’hui ma forme, ma matière et ma structure, afin de les remanier ou d’y voir peut être une ressemblance avec d’autres éléments du monde. Ainsi j’allais désapprendre mon anatomie pour la comprendre différemment, la recomposer, voire en créer une nouvelle. Je souhaitais créer une définition propre de l’anatomie pour libérer mon corps de son organisation préétablie. Je serais dès lors libre d’imaginer un corps plus vaste, un corps sans limites.

Parcours

2012 : DSAA Mode et Environnement, l'École Duperré
2011 : Assistant Création chez ARZU FIRIZ, Paris
2010 : BTS Design de Mode, La Martinière Diderot, Lyon
2009 : Assistant Studio chez SMALTO, Paris